Née en 1499, Diane épouse en 1515 Louis de Brézé, 55 ans (mariage arrangé par ses parents). Son époux étant dianeproche de la famille royale, Diane fréquente rapidement la cour de France. A ce mari qui ne va tarder à la laisser veuve, elle donne deux filles, Françoise et Louise. Diane rencontre le futur Henri II en 1526. En effet, l'enfant était retenu avec son frère aîné par Charles Quint depuis plusieurs années. L'enfant de 8 ans tombe alors amoureux d'elle. Mais il a un rival de taille : son père François Ier. Diane résiste au roi et s'occupe du jeune enfant, orphelin de mère. Une certaine complicité joint les deux personnes puis lorsqu'il devient adulte, Henri en fait sa maîtresse. Diane n'aura pas d'enfant de son royal amant mais s'occupera de ceux qu'il aura avec des jeunes femmes lors de ses escapades. Elle ne dit rien de ses infidélités car elle tient à garder le pouvoir politique qu'elle exerce sur lui. La favorite fit de nombreuses fois pleurer la jeune reine Catherine de Médicis bien qu'elle rapprocha les deux époux pour qu'ils aient des enfants. Henri et Catherine en auront dix qui seront arrachés à leur mère et élevés par Diane. A la mort du roi en juillet 1559, Diane se voit interdir la cour par la reine. En 1565, elle se casse une jambe suite à une chute de cheval et en meurt le 22 septembre 1566.