Roman historique d'Olivier Seigneur publié en 2000, réédité en 2002 religieuse

L'histoire : Nous sommes sous le règne de Louis XIV en 1695. Au couvent de Morret, une pensionnaire intrigue les autres nonnes : cette femme d'une trentaine d'années a la peau noire et se dit être de sang royal. Elle porte en outre le prénom assez rêveur de Louise-Marie-Thérèse (le prénom du roi et de la défunte reine Marie-Thérèse d'Autriche). Mais qui est vraiment cette femme qui reçoit régulièrement les visites de l'épouse secrète du roi soleil, la marquise de Maintenon ? A Morret et à la cour de France, plusieurs événements étrangers surviennent peu de temps avant la prise de voile officielle de Louise-Marie-Thérèse. Il y aurait-il un lien ? Louis XIV aurait-il aimé une femme à la peau noire jadis ? Mais pourquoi donc personne ne s'en souvient ? Et dans l'ombre, tout le monde se souvient qu'en 1664 -date à laquelle un bébé arrive au couvent de Morret- est née une princesse disparue dans les premiers jours de façon mystérieuse...Et qui est donc cet inconnu qui se permet de troubler le repos des rois défunts dans la crypte de Saint-Denis ? Que cherche-t-il parmi les cercueils ?

Fait historique : L'auteur passe dans son roman toutes les hypothèses lancées sur l'identité de cette mystérieuse religieuse à la peau noire dont le mystère aujourd'hui n'est toujours pas percé.

Le personnage principal : Louise-Marie-Thérèse de Morret a bien existé et se disait bien de sang royal. En revanche, les événements survenus au couvent sont fictifs mais nécessaire à l'auteur pour exploiter ses hypothèses et pour le plaisir des lecteurs.

Mon avis : 4/5. Le raisonnement de l'auteur est censé. Toute les hypothèses qu'il énonce pourraient être vrais. Retournements de situations fréquents qui mettent du piment ! Toutefois livre à lire presque d'une traite, ne pas le laisser inachevé dans un coin durant des semaines sinon vous perdez le fils.