28 juin 2006

Les Ombrelles de Versailles

Roman de Jean Diwo publié en 1999, réédité en 2000. Il s’agit de la suite de « La Fontainière du Roy » mais ce n’est pas un tome 2. Le premier roman ne se fini pas par un rebondissement qui nécessite la lecture de celui-ci. L’histoire : Suite des aventures de Clémence dans une cour vieillissante. Pourtant, Clémence n’a rien perdu de son charme et fait encore battre des cœurs. Fatiguée des intrigues de la cour, elle aimerait partir au loin mais on ne peut quitter si facilement la compagnie du roi sans craindre une... [Lire la suite]
Posté par niniss à 17:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2006

La Fontainière du Roy

Roman de Jean Diwo publié en 1999, réédité en 2000 et 2006 L’histoire : Clémence, fille du nouveau fontainier de Louis XIV, arrive à la cour en 1661. Espiègle et séduisante, la jeune fille voit bientôt le roi poser son regard sur elle. Clémence qui aimerait une vie simple et qui nourri pour les jardins de Versailles en construction un véritable amour doit désormais vivre dans un monde régi par l’Etiquette où les courtisans sont parfois cruels pour s’attirer les faveurs de Sa Majesté. Faits historiques :... [Lire la suite]
Posté par niniss à 17:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juin 2006

Une favorite qui n'en fut pas une

Le 17 aout 1389, le frère de Charles VI, Louis d’Orléans, épouse Valentine Visconti de Milan. Celle-ci donna au duc d’Orléans neuf enfants dont quatre vivront. Outre une épouse amante, c’est également une femme qui fait preuve de dévouement envers le roi malade Charles VI. Certain ont conclu que Valentine était la maîtresse du roi. Certes son époux, le duc d’Orléans, a était l’amant de la reine Isabeau de Bavière mais Valentine n’était pas pour autant la favorite de Charles VI qui avait déjà à cette place Odette de Champdivers. Louis... [Lire la suite]
Posté par niniss à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2006

Le mariage d’Henri III : une mascarade

La mort de Marie de Clèves survenu en 1574 rend fou de douleur Henri III. Durant plusieurs jours, il refuse de s’alimenter et de parler. Il porte toujours sur ses vêtements de petites têtes de mort et au fil des mois, le roi s’entoura de fréquentations douteuses qui déplaisaient fort à sa mère Catherine de Médicis. Henri III allait jusqu’à s’isoler pour faire des robes aux filles d'honneur de la reine Mère ou à sa sœur Marguerite. Avec la disparition de la princesse de Clèves, s’en était fini du temps des favorites. Le choix d’Henri... [Lire la suite]
Posté par niniss à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]