Marie-Thérèse-Antoinette-Raphaëlle de Bourbon-Espagne née le 11 juin 1726 à Madrid et est la seconde fille du roiInfante_d_Espagne_Marie_Raphaelle Philippe V d’Espagne et d’Elisabeth Farnèse. Le roi d’Espagne qui est un petit-fils de Louis XIV tient à sauvegarder une bonne entente avec la France. Ainsi, la sœur aînée de Marie-Raphaëlle, Marie-Anne-Victoire, était fiancée au roi Louis XV. Mais de huit ans plus jeune que le roi de France, « l’Infante Reine » avait été remplacé rapidement par Marie Leszczynska. Philippe V propose donc sa seconde fille au fils de Louis XV, le dauphin Louis-Ferdinand. Marie-Raphaëlle devient dauphine de France le 23 février 1745 en épousant l’héritier de la couronne. Pour son père, ce mariage est l’occasion de renouer avec le trône de France qu’il avait dû délaisser en 1700 au profit de la couronne d’Espagne. De suite, entre la princesse espagnole et le dauphin, ce fut le coup de foudre. Pourtant, elle a les cheveux roux –ce qui est un grave défaut à l’époque où on prise la chevelure blonde- mais les peintres les feront toujours blonds. A la cour, la dauphine n’a confiance qu’en son époux et passe ses journées avec lui. Sa timidité passe pour de la froideur et Louis XV est déçu de sa belle-fille bien qu’il n’ait rien à lui reprocher. Marie-Raphaëlle partage les gouts de son époux : elle n’aime pas les divertissements (théâtre, opéra) préférant les lectures pieuses. Délaissant les mondanités, le couple s’enferme dans ses appartements où la dauphine fait la lecture à son époux, joue du clavecin ou converse avec lui. Elle est face  cependant une certaine pression  car tout le monde  attend la naissance d’un prince pour que perdure la dynastie des Bourbon. A la fin de l’année 1745, Marie-Raphaëlle est Dauphine_Marie_Raphaelleenceinte. La naissance est prévue pour début juillet mais l’enfant tarde à venir. Lorsqu’on apprend la mort du roi d’Espagne le 9 juillet, Louis XV ordonne de ne rien dire à sa belle-fille craignant un choc et une émotion trop grande qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur sa santé. Néanmoins,  Louis XV s’impatiente. Installé à Versailles pour assister à l’accouchement de la dauphine, il a dû se passer de sa favorite Jeanne-Antoinette de Pompadour et aimerait la retrouver. Il eut alors ses mots « je préférais que la dauphine accouche d’une fille pourvu que ce soit maintenant » Et cette fille, viendra au monde le 19 juillet. Bien que la cour soit déçue, le dauphin montre plein d’attentions pour son épouse qui se remet difficilement. Alors que la première nuit après l’accouchement se passe bien, Marie-Raphaëlle devient d’une extrême faiblesse par la suite. Sans doute victime d’une trop brusque montée de lait, la dauphine meurt le 22 juillet à seulement 20 ans laissant Louis-Ferdinand dans une grande souffrance, incapable de se consoler. D’ailleurs, à sa mort en 1765,  il demandera que son cœur repose auprès de celui de sa première épouse.