Henri IV ne fut pas  appelé le vert-galant pour rien. Outre ses maîtresses officielles, le roi vécu également de petites histoires plus ou moins courtes. La première des ses maîtresses connues fut Françoise de Montmorency-Fosseux,la_belle_fosseuse_et_le_roi dite la « belle Fosseuse ». C’était une jeune fille non mariée, née en 1562 et qui devint la maîtresse d’Henri IV en 1579, faisant partie des demoiselles d’honneur de Catherine de Médicis. Françoise fut le premier amour du roi qui souffrait de son mariage avec Marguerite de Valois. Françoise tomba rapidement enceinte d’Henri, ce qui provoqua la colère de « la reine Margot ». Celle-ci s’arrangea pour que la naissance ait lieu le plus discrètement possible. Françoise accoucha d’une fille mort-née en 1581 puis fut chassée par l’épouse de son amant en 1582. Si Mlle de Montmorency avait donné naissance à un fils qui avait vécu, cela aurait pu bloquer l’accès au trône d’Henri IV à la mort d’Henri III.

charlotte_de_sauveCharlotte de Sauve, marquise de Noirmoutier connu une aventure avec Henri quelques temps avant qu’il ne devienne roi. Elle faisait partie de l’escadron volant de Catherine de Médicis (demoiselles d’honneur). Bien que son aventure avec Henri fut courte, Charlotte connu une fin tragique puisqu’elle fut assassinée à Blois le 23 décembre 1588. Elle était aussi la maîtresse du duc de Guise.

Alors qu’Henri a pour favorite Diane d’ Andouins, il lui fait une (parmi tant d’autres) infidélité en contant fleurette à une jeune rochelaise nommée Esther Imbert (ou Ysambert) en 1587. Il en aura probablement deux fils : un mort-né en 1587 et Monsieur Gédéon né et mort en 1588. En 1592, Esther se présentera à Saint-Denis pour voir le roi. Vivant misérablement, elle espère en son ancien amant. Mais Henri IV, alors fou de Gabrielle d’Estrées, refuse de la recevoir et d’entendre parler d’elle. Esther Imbert meurt et son corps mis dans une fosse commune.

Vers l’année 1604, Henri IV entame une relation amoureuse très discrète avec Jacqueline de Bueil, née en 1588. Le roi la marie en octobre de la même année avec le jeune Champvallon, seigneur de Cézy puis éloigne le mari de la belle. Le 1er janvier 1605, Jacqueline reçoit le titre de comtesse de Moret. La jeune femme donne un fils au roi enjacqueline 1607 prénommé Antoine qui décède en 1632.  Henri IV découvre peu après la liaison de sa maîtresse avec le prince de Joinville et se sépare de Jacqueline. En 1617, la comtesse de Moret se remariera avec le marquis de Vardes a qui elle donnera deux fils. Elle mourut en 1651. 

En mars 1607, Henri IV s’est déjà consolé du départ de Jacqueline avec la jolie Charlotte des Essarts (1580-1651) qu’il fait bientôt comtesse de Romorantin. Recevant une belle pension de la part de son amant, Charlotte lui donnera deux filles :

- Jeanne-Baptiste (1608-1670)

- Marie-Henriette (1609-1629)

Le roi finit par découvrir que Mlle des Essarts a déjà eu de nombreux d’amants avant lui. Après avoir mis la main sur des lettres enflammées de Charlotte à ses anciens amants,  Henri IV la fait mettre au couvent d’où elle s’échappera. Charlotte des Essarts épousera secrètement en 1611 Louis de Lorraine, archevêque-duc de Reims.

pour en savoir plus : "Henri IV le passionné" de André Castelot