charlotte_Marguerite Fille d’Henri Ier de Montmorency et de Louise de Budos, Charlotte-Marguerite voit le jour le 11 mai 1594.  C'est au cours d'une répétition d'un ballet au Louvre le 16 janvier 1609 que le roi Henri IV posa les yeux sur la jeune fille de 15 ans. Charlotte-Marguerite était alors fiancé à un certain François de Bassompierre, ami du roi. Mais Henri IV qui désirait par dessus tout mettre Mademoiselle de Montmorency dans son lit, fit annuler le mariage pour faire épouser à Charlotte-Marguerite son neveu le prince de Condé Henri II de Bourbon. Le vert-galant espérait de la sorte voir souvent la jeune femme. De plus, il pensait ne pas avoir de mal à séduire Charlotte-Marguerite car son époux avait un penchant pour les hommes. Celle qui était le "dernier coup de foudre du roi" épousa donc le prince de Condé le 17 mai 1609 à qui ce mariage déplaisait. Avant cette union, Henri IV entretenait déjà une correspondance avec Charlotte-Marguerite qui fut d'abord surprise en découvrant la passion du roi pour elle. Sous le charme, elle répondit à ses lettres.

Seulement, voilà qu’Henri II est lui aussi sous le charme de son épouse. Il faut dire que Charlotte-Marguerite passait alors pour l'une des plus jolies femmes de son temps. Même les maladies dont elle fut victime dont la petite vérole, ne lui enlevèrent rien de sa beauté. Le prince de Condé, jaloux du roi emmène alors sa femme en cavale à travers l'Europe sans en demander l'autorisation à Henri IV. Le neveu d'Henri IV complote alors avec l’Espagne pour être proclamé roi de France à la mort du vert-galant au détriment du dauphin Louis. Avant son union avec Marie de Médicis, Henri IV avait désigné le prince Henri Ier de Condé (père d’Henri II) comme son successeur. Alors que Charlotte-Marguerite se trouve aux Pays-Bas espagnols contre son gré, Henri IV qui supporte de plus en plus mal son épouse Marie de Médicis se met en tête d'enlever la princesse de Condé, de faire casser son mariage avec Henri II le traître, de répudier Marie de Médicis pour épouser Charlotte-Marguerite !!! C’est le frère de la belle Gabrielle d’Estrées, François-Annibal Ier d'Estrées, qui est chargé d’enlever la princesse de Condé à Bruxelles. Mais la reine de France, mise au courant de l’affaire, prévient l’ambassadeur espagnol qui envoie une lettre dénonçant le complot à Bruxelles. L’opération élaborée par Henri IV échoue. princesse_de_condeLe roi de France est assassiné avant d'avoir pu tenter quoique ce soit de plus pour récupérer Charlotte-Marguerite. Pour la jeune femme, il était prêt à faire la guerre à l’Europe entière. Le prince de Condé et son épouse regagnèrent Paris où il promit fidélité à Marie de Médicis et au jeune roi. Mais Henri II reprit vite goût aux intrigues et complots et fut arrêté en septembre 1616 en plein conseil par Richelieu qui l'envoya à la prison de Vincennes où il  devait passer trois années. Charlotte-Marguerite qui au fond d'elle-même avait toujours eu de tendres sentiments pour son époux demanda à le rejoindre en prison. C'est là que la princesse de Condé accoucha une première fois d'un fils mort-né en décembre 1617. Durant son séjour, elle apprit à mieux connaître son époux mais regrettait parfois sa liberté. En novembre 1618, Charlotte-Marguerite crut mourir durant son second accouchement où elle fut délivrée de jumeaux morts à la naissance. En octobre 1619, Henri II sorti de prison et resta fidèle à Louis XIII. Après les enfants mort-nés à Vincennes, Charlotte-Marguerite donna au prince trois héritiers :

- Anne-Geneviève (1619-1679) duchesse de Longueville

- Louis II (1621-1686) futur "Grand Condé"

-  Armand (1629-1666) prince de Conti

La princesse de Condé a toujours énormément fréquenté les salons et raffolait des mondanités. Lorsque son époux mourut le 26 décembre 1646, Charlotte-Marguerite éprouva du soulagement. Elle devait le rejoindre dans la tombe le 2 décembre 1650. Charlotte-Marguerite de Montmorency resta dans les mémoires comme "l'impossible favorite" d'Henri IV.

pour en savoir plus : "Henri IV le passionné" de André Castelot