Marie-Thérèse est la fille du dauphin Louis-Ferdinand de France, fils de Louis XV et de sa première épouse Marie-Thérèse-Raphaëlle d’Espagne. A la cour, cette naissance est un évènement car il s’agit du premier enfant du fils unique de Louis XV. L’accouchement était prévu pour la mi-juillet 1746 mais l’enfant ne vint que le 19 au petit matin. La dauphine était épuisée par cette naissance dont le travail avait commencé la veille. La déception fut grande quand on vit qu’il s’agissait d’une petite fille. L’enfant se retrouva bientôt sans mère car la dauphine mourut le 22 juillet, des suites de l’accouchement. La princesse fut mise sous la protection de sa gouvernante Mme de Tallard. La seconde épouse du dauphin fut-elle comme une mère pour elle ? Rien n’est moins sûr car Marie-Josèphe de Saxe était alors très jeune et avait bien trop de soucis pour s’occuper de l’enfant. La vie de la petite fille à la cour passa pour ainsi dire inaperçu. Mais le 27 avril 1748, la princesse meurt subitement. Victime d’une poussée brutale de dents, ses douleurs furent soignées à l’émétique, ce qui entraîna des convulsions et mena l’enfant au tombeau. On avait eu juste le temps de la baptiser Marie-Thérèse en souvenir de sa mère. Le dauphin pleura beaucoup sa fille qui était le seul lien qui le rattachait à la défunte dauphine qu’il n’a jamais vraiment oublié. Marie-Josèphe de Saxe fit faire un portrait posthume de Marie-Thérèse qui fut placé au dessus du berceau de l’enfant mais on ignore aujourd’hui ce qu’est devenu ce tableau.