Le 13 avril 1607, Marie de Médicis accouche d’un second fils titré duc d’Orléans. La veille, avant d’aller se coucher, le Henri_IV_et_ses_enfantsjeune Dauphin Louis (futur Louis XIII) qui n’avait pas 6 ans avait déclaré que « si la reine lui faisait un petit frère, il ferait tirer son canon » ! Le dauphin adorera son petit frère qui ne jouit malheureusement pas d’une bonne santé. Henri IV qui aime ses enfants prendra l’habitude de jouer le destrier et de porter sur son dos le dauphin et le duc d’Orléans. Le 15 novembre 1611, Louis XIII apprend que son frère est victime d’une maladie probablement mortelle. Il faut dire que l’enfant est chétif et est « doué d’une tête énorme sur un corps de squelette ». En raison de sa mauvaise constitution, le petit duc d’Orléans est constamment souffrant. Le petit roi demande à tout le monde ce qu’il pourrait faire pour sauver le jeune prince. On luiNicolas conseil de prier pour l’âme de son petit frère. Le duc d’Orléans s’éteint le 17 novembre à l’âge de 4 ans d’une crise d’épilepsie. A la naissance, il avait été ondoyé mais n’avait pas été baptisé avant de mourir. Il aurait porté les prénoms de Nicolas-Henri. D’après certains, les membres de sa famille s’étaient déjà habitué à l’appeler Nicolas de France. Le titre de duc d’Orléans passa au second frère de Louis XIII, Gaston de France jusque là duc d’Anjou. Le roi montrera beaucoup de chagrin en apprenant la disparition de son jeune frère. Un frère disparu que le nouveau duc d’Orléans n’égalera jamais dans le cœur de Louis XIII.